Qui sommes nous

Observatoire pour la Défense des Droits des Femmes et des Enfants

 

Beobachtungsorganisation zur Verteidigung der Rechte von Frauen und Kindern

Qui sommes-nous

ODDFEA est une association à but non lucratif jouissant de la personnalité morale, conformément aux dispositions des articles 60 et suivants du Code Civil Suisse. Engagés dans la lutte contre toute forme de violence, la traite des femmes et des enfants et l’éradication des mariages forcés.

 

Elle a pour but de permettre aux femmes immigrantes de se rencontrer, de s’organiser, de se former et s’informer, afin d’acquérir leur autonomie dans la société Suisse, au sein de laquelle elles évoluent en tant que mères, épouses, professionnelles, qu’elles soient citoyennes ou simples résidentes.

 

Notre ambition est essentiellement, et au-delà de simples déclarations d’intentions, de contribuer à traduire dans les faits, l’égalité entre femmes Suisses et Etrangères, de combattre toute forme de discrimination, de xénophobie, de racisme, de préjudice, et de violence à l’encontre de la femme immigrante.

 

Notre mission est donc finalement, de représenter les intérêts de toutes les femmes et des enfants immigrants vivant et opérant sur le territoire Helvétique, avec pour objectifs de :

- Développer des conditions d’une intégration pacifique et harmonieuse de la femme et de l'enfant immigrant en Suisse,

- Impulser et créer des synergies de forces et de talents, dans le cadre d’actions positives,

- Provoquer des changements et faire la différence dans tous les domaines de la vie.

 

La vision fondatrice de l’ODDFEA est d’être un organisme qui s'engage pour le maintien et le renforcement des droits fondamentaux et des droits de l'être humain, car ces droits sont les conditions inhérentes pour une société démocratique et pour l'épanouissement individuel et collectif de chacun et chacune. Nous avons développé des espaces conviviaux et productifs, favorisant la réintégration par l'éducation, la formation, la santé et la culture adressée aux femmes et aux hommes.

 

Des lieux où chacun retrouve ses racines, mais aussi les contacts humains et un accès aux technologies du savoir, dont l'informatique. Engagés dans la lutte contre toute forme de violence à l'égard des femmes et des enfants, la protection des droits fondamentaux des minorités visibles, le militantisme actif et pacifique, contre la traite des femmes et des enfants et l’éradication des mariages forcés.

 

Que faisons-nous précisément ?

- Promouvoir les Droits des Femmes et des Enfants migrants dans les cantons

- Agir pour l'insertion socio professionnelle des femmes migrantes et l'intégration dans la vie civique, économique et politique

- Lutter pour l’égalité des droits et des chances pour les sexes

- Encouragement à l’intégration précoce pour les enfants des migrants

- Formation continue ou de base pour les femmes migrantes

- Campagne de sensibilisation contre les mariages forcés, la violence domestique et la traite des femmes et des filles

Nos réussites tout au long de ces années sont dues à nos prises de positions, et à notre collaboration avec des partenaires fiables dans ces trois domaines d’activité, (les Droits des Femmes et des Enfants, les formations pour l’égalité des chances et la réinsertion par des activités socioéconomiques et lucratives, sont les fruits des idées exceptionnelles de nos collaborateurs.

 

Nos valeurs sont

Les personnes :

Nous sommes attentifs aux personnes et sommes conscients du rôle que jouent le travail, la famille, la santé et les relations dans leur vie. Nous encourageons leur développement par la planification, l’encadrement et la formation.

 

Le savoir :

Nous partageons notre savoir, nos compétences et nos ressources. Nous sommes à l’écoute, pour améliorer la qualité de nos relations, de nos services et proposons des solutions.

L’innovation :

Nous osons innover tout en étant les premiers. Nous nous appuyons sur notre volonté d’entreprendre, d’innover et d’évoluer. Nous acceptons la remise en question afin de nous améliorer constamment.

 

La charte de l’ODDFEA

Favoriser l’accès des plus défavorisés, filles, femmes et enfants à une éducation de qualité, ainsi qu’aux soins de santé et à un accompagnement social.

 

Sensibiliser nos partenaires, donateurs, collaborateurs et familles, les personnes et communautés que nous soutenons de l’importance d’une éducation basée sur des valeurs humaines et universelles.

 

Développer des relations d’échanges, de solidarité et de partage entre les peuples, grâce notamment aux relations de projets et aux actions de partenariat avec des entreprises et des institutions.

 

Impliquer les communautés dans nos projets et nos actions, afin qu’elles participent à leur propre développement et accèdent à une plus grande autonomie.

 

Coopérer avec les différents acteurs dans chaque Canton en Suisse, ainsi qu’avec les pays et régions où nous intervenons (administrations, autorités locales, associations).

 

Respecter les cultures, coutumes, religions, opinions et orientations socioculturelles de chacun, les lois et règlementations des pays où nous intervenons, ainsi que les ressources naturelles et l’environnement. Garantir une parfaite transparence sur toutes nos actions et la bonne utilisation de nos ressources.

 

Activités ponctuelles

NOS IMPACTS

COLLOQUES

 

Les femmes de la Communauté africaines qui ont émigré en Suisse dans les années 80 - 90, ont rejoint ici leurs hommes ou bien à la recherche d’une nouvelle vie, les défis de trouver un travail, faire des études, ou gérer la famille, étude et travail, parfois lourds et pénibles, la nostalgie de la famille restée au pays, la marginalité sociale consécutive à l’incompréhension d’une culture, des mentalités et coutumes différentes et d’une langue nouvelles.

 

Dans un contexte social où l’intégration s’opérait uniquement par le travail, elles ont accompli le rôle de médiatrices culturelles et sociales entre leurs familles et le pays d’accueil, avec une priorité absolue : offrir un meilleur avenir à leurs enfants.

 

Avec leurs chants régionaux, leurs habillements colorés, leurs plats typiques, leurs courage et résiliences, leurs témoignages émouvants et leur humour, elles nous ont été les protagonistes de plusieurs événements culturels; ces femmes parfois oubliées, sans voix et sans visage, méritent d’être célébrées et reconnues dans leurs communes et cantons et pourquoi pas par la Suisse !

 

Nous dédicacerons chaque année un weekend de programmes interculturels divers, pour se rappeler les mémoires de ceux qui sont parti au-delà et celles de ceux qui sont vivants et pour ceux qui viendront à perpétuer la flamme de l’espoir: colloques, conception de chants, débats et expositions.

L’observatoire pour la défense des droits des femmes et des enfants a officiellement été reconnu en tant qu’organisme international de Défense des droits de l’Homme à ONU !

 

A présent que nous sommes au bénéfice d’une protection en tant que défenseurs des droits de l’homme, nous nous devons d’améliorer nos efforts et donner des signaux forts en nous positionnant clairement sur les thématiques que nous défendons.

 

Nos réussites tout au long de ces années sont dues à nos prises de position, et à notre collaboration avec des partenaires fiables dans ces trois domaines d’activités, (les Droits des Femmes et des Enfants ; la lutte contre les mariages forcés et la violence envers les femmes et finalement la formations pour l’égalité des chances et la réinsertion par des activités socioéconomiques et lucratives, sont les fruits des idées exceptionnelles de nos collaborateurs.

 

Le palmarès de nos succès démontrent que nous développons continuellement, grâce à nos études et à nos recherches ciblées, des projets d’actions socioculturelles et du ressort de l’économie solidaire qui améliorent la qualité de vie des citoyens et des migrants en Suisse.

 

AGISSONS ENSEMBLE MAINTENANT !

Parler de vous – Oser être différent

 

Presque trois-quarts de femmes Africaines en Suisse sont potentiellement des victimes des mariages forcés.

Parfois, elles ont été forcées à se marier jeune, parfois veuves ou célibataires et mères d’enfants, elles subissent des forcings, le chantage et la violence de la part des familles – on parle à peine de ce sujet. Textos : 076 518 9725

Joignez-vous à nous !

 

Observatoire pour la défense des droits des femmes et des enfants © copyright oddfea 2005 – 2017